Compte Rendu Atelier Europe

Imprimer
Comité Local La République En Marche ! Saint-Zacharie

Réunion du jeudi 09 novembre 2017 de 19h00 à 22h00

Présents : Anne, Frédérique, Michèle, Monique, François, Marc, Thomas

Excusés : Christiane, Vesselina et Alain

 

ATELIER L’EUROPE Consultation

Cet atelier s’inscrit dans la construction du futur questionnaire qui servira à conduire la grande marche européenne en 2018. Les échanges se sont appuyés sur la vision du Président de la République https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/europe

Le questionnaire a été préalablement adressé aux adhérents pour leur permettre une appropriation en amont et une mise en commun lors de cet atelier. Monique remercie chacun pour sa contribution et indique la création du Pôle Europe La République En Marche ! 83 sous la responsabilité de Vesselina ; ce Pôle est composé de Reynald Cadoret, Vesselina Garello, Aline Alaux, Aline Charles, Catherine Daguet, Monique Pozzi, Benoît d’André et Gilles Schmitt.

 

Perceptions générales sur l’Europe

Pour faire Europe il faut faire peuple européen, l’Union Européenne a 60 ans !

Un préambule sur la démographie : il faut noter que la population de l’UE représente aujourd’hui 7% de la population mondiale (en 2016), et qu’elle ne représentera plus que 5% en 2050.

Il est important d’analyser nos points de richesses et ceux où l’Europe doit progresser.

 

1) Selon vous, qu’est-ce qui marche bien en Europe ?

70 ans de PAIX au sein de l’Union Européenne, le besoin de paix

Les symboles : un drapeau, un hymne, la Journée de l’Europe

La relation franco-allemande.

L’idée d’une solidarité, d’une coopération active avec l’Espace Schengen

La suppression des frontières à l’intérieur de l’UE

La monnaie unique Les échanges universitaires et l’ouverture intellectuelle La Cour de Justice de l’UE

La solidarité : la PAC, la directive travailleurs détachés

La supervision des banques par l’Europe depuis 2014 (130 établissements sous surveillance)

La Recherche Horizon 2020

 

1bis) Pour compléter la question précédente, quels sont les principaux arguments sur chacun des points mentionnés ?

Concernant la PAC il est à noter qu’il n’y a plus de subvention européenne en faveur des  exportations agricoles

La libre circulation des personnes, la possibilité de s’installer dans un pays de l’UE pour y travailler, est plus facile aujourd’hui qu’il y a quelques décennies.

La CJUE et le cas d’Uber par exemple

Le Symbole du Drapeau Européen : le drapeau représente ce que nous portons en termes de valeurs d’unité, de solidarité

Les programmes ERASMUS +, ERASMUS Pro

L’accroissement des échanges économiques, culturels, éducatifs, touristiques

Les fonds européens en directions des pays les plus faibles, des zones industrielles désaffectées.

L’EURO est une monnaie stable, monnaie européenne qui malgré la crise économique s’est bien maintenue.

 

Pour aller plus loin : Horizon 2020 http://www.horizon2020.gouv.fr/cid75832/la-france-donne-coup-envoi-programme-europeen-horizon-2020.html

Horizon 2020, le nouveau programme cadre européen pour la recherche et l’innovation a débuté le 1er janvier 2014 pour 7 ans.
Il finance des projets résolument interdisciplinaires autour de trois priorités :
– l’excellence scientifique
– la primauté industrielle
– et les défis sociétaux.
Avec Horizon 2020, ce sont 79 milliards d’euros (en euros courants, Euratom compris)qui viendront soutenir les travaux des
scientifiques et des industriels de l’Union européenne.
En savoir plus sur Horizon 2020
Consulter les premiers appels à propositions© M.E.S.R./X.R. Pictures

http://www.horizon2020.gouv.fr/cid120275/la-publie-les-programmes-travail-2018-2020-horizon-2020.html

 

2) Selon vous, qu’est-ce qui ne marche pas en Europe ?

Une Europe insuffisamment unie (exemple absence d’unité des droits sociaux,…). La montée des nationalismes (Pologne, Hongrie, République Tchèque…) et des séparatismes (Brexit, crise catalane). Le sentiment d’appartenance à l’Europe est insuffisamment développé. Trop de disparités entre les pays de l’Europe occidentale et ceux de l’Europe orientale.

La difficulté pour faire la différenciation entre la zone UE, la zone Euro et l’espace Schengen

Le traitement de la question migratoire.

La fracture de la société entre europhiles et europhobes à la suite du référendum de 2005 sur la Constitution

Le manque d’uniformisation des taxes financières (taux d’imposition sur les sociétés…)

Le constat de langues multiples et la nécessité de développer l’acquisition de plusieurs langues

 

2bis) Pour compléter la question précédente, quels sont les principaux arguments sur chacun des points mentionnés ?

Le traitement de la question migratoire : l’Europe doit faire en sorte que chaque pays contribue à l’accueil ; l’établissement et la diffusion de normes d’asile uniformes. (Pour aller plus loin : http://www.europarl.europa.eu/ftu/pdf/fr/FTU_5.12.2.pdf)

Absence d’harmonisation des législations européennes en matière sociale

Concurrence frénétique entre pays pour attirer les entreprises, concurrence créant ainsi des déséquilibres fiscaux au sein même de l’UE.

 

3) Lorsque vous pensez à l’Europe, quelles sont les questions que vous vous posez ?

Le constat est que l’Europe du XXIème siècle ne ressemble plus à celle du XXème.

Quel sens redonner à l’Europe, y compris vis-à-vis du reste du monde ? Comment faire projet de société ?

Comment construire une Europe politique, culturelle, de la défense et pas seulement une Europe du Marché Unique ?

Le principe du vote à l’unanimité à 27/28 est-il aujourd’hui pertinent ?

Comment déclencher une envie d’Europe, un goût d’Europe (pour aller plus loin, un lien d’un site intéressant : http://www.institutdelors.eu/011015-87-Union-europeenne-et-Citoyens.html)

Faut-il une Europe à deux vitesses ?

Faut-il développer une Europe des cercles où les pays les plus porteurs, les plus avancés sont rejoints au fur et à mesure par les autres ?

Faut-il une Europe fédérale ?

Devons-nous aller vers plus d’Europe en matière Politique, Economique, Sociale… ?

 

4) Aujourd’hui, quelles devraient être les priorités de l’Europe ?

– la Paix avant tout, n’oublions pas que la France et l’Allemagne étaient ennemies avant 1945

– développement des fonctions régaliennes : Police, Justice, Défense

– la mise en place d’une Défense européenne (sans remise en cause de l’OTAN)

– la sécurité face au terrorisme

– un budget de la Zone Euro (l’Europe gagne si elle a une économie forte)

– une Europe Fédérale

– la protection des citoyens au travers d’une Europe sociale et d’une Europe fiscale avec des législations harmonisées vers le haut prenant en compte la défense de valeurs communes progressives et non régressives

– la préparation de l’avenir dans un monde en évolution : un monde multipolaire caractérisé  par l’importance de nouvelles puissances (Chine, Inde, Brésil…) avec un rôle accru et marqué de plus en plus important face aux Etats-Unis

 

5) Au-delà de ce que l’Europe peut faire pour vous, qu’est-ce que vous, en tant que citoyen, vous pourriez faire pour l’Europe ?

– Défendre la notion d’Union Européenne en luttant  contre toutes les attaques actuelles qui sont source de régression et s’appuyer sur les Conventions Démocratiques

– contribuer à la diffusion de connaissances sur l’Europe au travers de la grande marche européenne, de débats sur l’avenir de l’Europe, d’échanges avec les citoyens

– faire de la pédagogie au quotidien, convaincre les citoyens de rester dans l’euro et dans l’UE (quitter l’euro et l’UE serait suicidaire face à des grands pays comme les USA, la Chine, l’Inde ou le Japon) ; il serait impossible de pratiquer une politique nationale protectionniste et de revenir aux francs dans le monde qui nous entoure.

– développer Erasmus+  et Erasmus Pro et créer un Erasmus dès l’école primaire

– animer des ateliers (s’inspirer du kit pédagogique d’EEM)

– inciter les jeunes à s’engager dans le corps européen de solidarité (pour aller plus loin https://ec.europa.eu/info/eu-solidarity_fr)

– promouvoir la diversité culturelle

 

6) Qu’est-ce qui distingue l’Europe du reste du monde ?

Notre Histoire, la mise en commun du désir de paix. L’Europe est un modèle de civilisation, un regroupement de nombreux pays comprenant des nations très anciennes appartenant à une même civilisation, au-delà d’un marché unique (d’autres formes de communautés économiques existent dans le monde). Nombreuses références au Siècle des Lumières

Les valeurs : droits de l’Homme, protection de l’environnement et du patrimoine, le droit du travail, la laïcité (tout en mettant en valeur le dialogue entre l’UE et les responsables religieux), la liberté qu’elle soit religieuse, de conviction, de conscience

Les droits sociaux d’où l’importance d’une Europe sociale

 

7) Qu’elles devraient être les principales missions de l’Europe dans le reste du monde ?

– coopérer, dialoguer, respecter

– protéger  dans les différents domaines (Droits de l’Homme, défense, social, économique…)

– préserver la stabilité avec les pays voisins hors UE (Russie, Turquie…) et les grandes puissances (USA, Chine, Inde…)

– œuvrer pour la paix, la démocratie et le progrès

– solidarité avec le tiers-monde, aide aux pays en voie de développement, réduction de la fracture nord/sud

– poursuivre et développer les liens avec les pays de la Méditerranée

– améliorer les droits des Femmes (Egalité Femmes/Hommes)

– développer l’expertise de l’UE hors UE

 

8) Si vous deviez choisir 2 slogans qui vous parlent, qui ont du sens pour vous (2 choix possibles)

☐Une Europe plus sociale

☐Une Europe plus démocratique

☐Une Europe plus proche des préoccupations des citoyens

Une Europe plus forte (mutualisation des moyens de défense…)

☐Une Europe plus écologique et solidaire

Une Europe avant-gardiste (une intégration différenciée dans laquelle certains décident davantage d’intégration)

☐Autre

9) Comment La REM peut-elle ré enchanter l’idée d’Europe ? En particulier, quels seraient idéalement :

Les mots clés :

  • ENSEMBLE AVANCONS !
  • EUROPE FEDERALE
  • EUROPE SOCIALE
  • IDENTITE EUROPEENNE
  • UNITE, PROTECTION
  • JUSTICE
  • SECURITE
  • SOUVERAINETE
  • SOLIDARITE

 

Les symboles forts :

  • une devise : Liberté, Egalité, Fraternité Européenne
  • Rajeunissement du Drapeau Européen
  • Drapeau Européen ajouté à l’ensemble des bâtiments publics
  • Coopération avec la Russie voisine de l’Europe
  • Budget zone Euro
  • Regroupement d’un Pôle Europe (Strasbourg, Bruxelles …)
  • Uniformisation du Code de la Route, de l’appellation des routes en France selon la nomenclature en Europe (exemple nom des autoroutes…)

 

Les images fortes :

  • La journée de l’Europe dans les écoles, collèges, lycées, universités, institutions…
  • Marquer la notion d’Europe aux anciennes frontières
  • Un noyau dur qui reprendrait les 6 pays fondateurs

 

10) LE JEU DES DIFFERENCES : Imaginons l’Europe en 2024, quelles vont être les principales différences avec l’Europe de 2017 ?

Le groupe se fait la réflexion que nous sommes bien dans une démarche positive de remporter les élections européennes de 2019, puisque nous souhaitons poser dès à présent les effets bénéfiques traduits en mesures que nos député(e)s européens (ennes), auront pu faire voter.

  • Un gouvernement européen
  • Un (e) Vice-Président (e) de l’Union Européenne
  • Pas d’élargissement de l’Europe et savoir dire non à la Turquie
  • Coopérer avec les pays hors UE (le Royaume Uni à la suite du Brexit, la Suisse, la Norvège, la Russie)
  • Favoriser un noyau dur de l’Europe (les 6 pays fondateurs + ceux de la zone Euro Espagne, Portugal, Finlande, Autriche, Irlande) pour servir de « locomotive »
  • Une convergence fiscale et sociale
  • Une politique de défense et de sécurité efficace

 

Conclusion

Monique remercie l’ensemble des participants pour ces échanges très fructueux ; il est à noter que le questionnaire a été très bien perçu, les questions ont été trouvées très pertinentes, permettant d’évoquer notamment le rôle de la France dans l’Europe et dans le Monde et rappelant qu’il faut une Europe qui protège. Nous avons vu que nous ne pouvons pas peser seul face à la Chine, la Russie, les Etat-Unis ; l’Europe est une chance et nous devons la refonder pour la sauver en donnant la parole aux peuples.

 

11) BOÎTE A IDEES : Si vous aviez des recommandations ou des propositions à faire à l’Union européenne, lesquels seraientelles ?

  • Modifier les règles de fonctionnement et de vote afin de ne plus avoir de blocage des pays qui veulent avancer
  • Une défense militaire européenne (et non nationale)
  • Une citoyenneté européenne avec une carte d’identité européenne (reprenant la nationalité d’origine)
  • Une Europe Fédérale
  • Le drapeau européen modernisé et apposé sur l’ensemble des bâtiments publics dans tous les pays de l’UE
  • Uniformisation du code de la route et de l’affichage sur l’ensemble des routes européennes
  • Aller à la rencontre des citoyens et sortir des bureaux de l’UE

 

Les membres du groupe en vue de futurs ateliers (café citoyens, débats…) vont approfondir les thématiques suivantes : le modèle social européen, le modèle économique (ex. la souveraineté monétaire, la fiscalité…), la sécurité (la collaboration entre les polices, la collaboration judiciaire, la défense…), tout ce qui a  trait  au quotidien des citoyens (la politique agricole, la politique énergétique…).

Le groupe va également suivre le microlearning proposé sur l’Europe par LaREM.

 

INFORMATIONS IMPORTANTES

  • Lancement du MOOC « AGIR LOCAL » par LaREM (durée 5 semaines et démarrage au 20/11/2017)

Les prochaines séances se tiendront donc les :

  • 20/11/2017
  • 27/11/2017
  • 07/12/2017
  • 11/12/2017
  • 18/12/2017

Ce MOOC proposé a fait l’objet préalablement de suivi par des personnes test dont Monique a fait partie.

Monique précise également que LaRem a lancé un appel à candidature, relayé par Reynald Cadoret Référent Territorial du var,  notamment pour une mission de Responsable Engagement Citoyen. Elle s’est portée candidate et attend les réponses de notre Référent.

  • Atelier sur le Harcèlement et les Violences Sexuelles

Monique propose d’envoyer le questionnaire par mail afin que chacun puisse lui faire un retour ; l’idéal serait qu’elle puisse disposer de ces retours pour le 27/11/2017.

  • Vidéo de la conférence Le Brexit: le divorce du siècle ?

Eléments issus de la  vidéo réalisée  dans le cadre de la conférence qui s’est tenu le 14/10/2017  au Cercle Bernard Lazare à Paris, sur le Brexit et animée par Hannah Starman et Thomas Ernoult. Des échanges plus avancés sur ce sujet seront abordés lors d’une prochaine réunion.

  • Echanges avec les autres Comités

Monique fait part des échanges qu’elle a avec les autres comités en France comme à l’étranger.

Elle précise que des opérations de jumelage avancent. Elle a proposé à différents comités LaREM à l’étranger dont elle est membre, de pouvoir échanger sur le questionnaire Europe, afin de pouvoir enrichir par cet échange croisé les débats au sein du Comité LaRem de Saint-Zacharie.

Elle a répondu à la consultation lancée pour une nouvelle Assemblée Nationale ; elle a également répondu à celle lancée par la 5ème circonscription des Français de l’Etranger sur les thèmes de l’interdiction du portable à l’école et du contexte et des enjeux de l’approvisionnement des cantines scolaires en produits bio et locaux (circuits courts).

 

Elle indique qu’elle contribue également au groupe CulturEM au sein du Comité La République En Marche ! de Barcelone et que les membres de ce groupe vont échanger par Skype probablement et très prochainement.

 

Elle contribue également à la Team Seniors et partagera avec les adhérents ces travaux au fur et à mesure de leur avancement.

Elle ajoute qu’elle contribue également au Cercle Handicap créé par un comité LaREM d’Orléans.

Le partage avec le Comité LaREM de Lourdes Centre se poursuit, la date du jumelage sera déterminée très bientôt.

 

Elle précise que le gouvernement a lancé la consultation publique sur la stratégie nationale de santé. Les concertations santé sont lancées à l’échelle du département du Var. Une synthèse va être établie et les consultations sont organisées par Mme Sereine Mauborgne Députée de la 4ème circonscription du Var et notre Référent Territorial. Monique participera à la réunion du 13/11/2017 au Cannet des Maures et apportera des éléments pour la synthèse. Elle sera amenée à partager avec les adhérents du comité bien entendu l’avancement des réflexions qui lui parviendront.

 

Pour aller plus loin : http://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/strategie-nationale-de-sante/article/donnez-votre-avis-sur-la-strategie-nationale-de-sante

 

http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cp_consultationsns2018_03112017.pdf

La réunion se termine à 22h00 et lors des prochaines réunions une collation sera partagée.

 

image_print