Compte Rendu Atelier de Renforcement du Dialogue Social

Imprimer
Ordre du jour réunion ATELIER DE RENFORCEMENT DU DIALOGUE SOCIAL du Comité La République en Marche Saint-Zacharie le 18/09/2017 18h30-20h30

Présents : Alain, Anne-Marie, Christiane, Encarnation, François, Frédérique, Marc, Michèle, Monique et Gil Animateur local Comité Local La Destrousse (13)

 

  1. PREAMBULE

Accueil des membres

Frédérique et Michèle (lorsqu’elle aura finalisé son suivi du comité) sont co-animatrices et Marc est co-animateur en charge notamment de la partie blog, Facebook, Twitter.

 

  1. ATELIER RENFORCEMENT DU DIALOGUE SOCIAL 

Une Philosophie : LIBERER LES ENERGIES, PROTEGER LES INDIVIDUS

Monique précise la méthode des Ateliers LREM : le constat, la présentation de la réforme, les mises en situation et traitement des objections.

 

La Présentation de la Réforme : un court point sur la différence entre les ordonnances article 38 de la constitution 1958 et l’article 49 alinea 3 de cette constitution.

Le Code du Travail ne disparaît pas, la durée légale du temps de travail non plus. Ces fondamentaux ne sont pas visés.

Le chômage de masse, réalité depuis plusieurs décennies est une des principales inquiétudes des citoyens.  Faire une réforme structurelle s’impose donc.

Cette réforme vise à donner la priorité aux TPE PME : 95% des entreprises en France  et un salarié sur deux y travaille.

Cette réforme repose sur un dialogue social facilité dans ces entreprises ; l’harmonisation des droits des salariés en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse. Le barème correspondant à cette indemnisation  pour les litiges portés devant le Conseil des Prud’hommes est une sécurisation tant pour l’employeur que pour le salarié. Des échanges, il ressort qu’un employeur ne licencie pas si la situation économique ne le justifie pas, la « charge d’âme » est présente chez les entrepreneurs.

Cette réforme traite également de la fusion des instances représentatives du personnel pour plus de lisibilité.

Il est inséré dans ce compte rendu le lien  du site service public relatif aux Délégués du Personnel, Comité d’Entreprise, Délégué Syndical, Comité Hygiène Sécurité Conditions de travail : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1972.

La mise en place des CDI de chantier par accord de branche, remet bien la branche au centre des négociations.

 

Cette réforme apporte de nouveaux droits pour les salariés : hausse de 25% des indemnités légales de licenciement (sur les 10 premières années d’ancienneté), droit assoupli et sécurisé au télétravail (protection notamment en cas d’accident) ; la simplification du compte pénibilité qui devient le compte professionnel de prévention.

La réforme du dialogue social s’inscrit ainsi dans une réforme plus large de notre modèle social. Elle s’inscrit parmi les 6 chantiers clés auxquels s’ajouteront notamment la réforme de la formation professionnelle, des retraites et celle de l’apprentissage.

Les échanges mettent en évidence qu’une formation doit être diplômante, qualifiante car aujourd’hui il faut permettre les reconversions dans de nouveaux métiers.

Des échanges également en préparation des actions de tractage à venir ont lieu sur les principales objections à cette réforme.

 

  1. PROGRAMME ACTIONS A VENIR
  • Opérations de tractage: à la rencontre des habitants Marché de Saint-Zacharie Mercredi 20/09/2017 et samedi 23/09/2017 à 10h00, Michèle sera rejointe par Monique et Marc pour le  Plan d’Aups .

 

– 21/09/2017 : réunion des animateurs et co-animateurs locaux au Cannet des Maures par Reynald Cadoret Référent Territorial du Var

Monique a indiqué qu’elle avait déposé sa  candidature pour contribuer au niveau départemental  au pôle « Europe » destiné à promouvoir le projet Européen de LREM. Ce projet européen est de surcroît animé par l’Association « Europe En Marche » (EEM) dont la représentante pour la région PACA est Najat AKODAD, également Responsable des Chantiers Thématiques chez EEM. Cette association est reconnue par LREM.

  • Monique demande aux adhérents si la fréquence d’une réunion tous les 15 jours (hors dossier spécifique à traiter demandés par LREM) leur convient. Cette fréquence est retenue et le lundi à 18h30 est fixé pour l’instant.

– calendrier des programmations 4ème TR 2017 jusqu’à janvier 2018 à venir (nécessité d’anticiper les chantiers à venir) inclure l’Europe + Café citoyen et Kiosque

– cartographie des compétences des adhérents : Monique demande aux adhérents qui le souhaitent de remplir leur profil sur la plateforme En Marche et apportera son aide si des contraintes techniques se font jour

– démarrage prochain des formations sur la plateforme En Marche

– Il est nécessaire également d’anticiper sur les sujets qui vont être traités par le gouvernement : meilleure connaissance des sujets…(apprentissage, formation, loi sécurité intérieure…)

– Monique est en lien avec le comité JUREM et se propose de faire un court retour des éléments qui lui sont transmis lors des réunions du comité

– communauté urbaine et SCOT (Var +13) Gil et Monique se donnent du temps pour contribuer à ce sujet

– il apparaît très important de construire des relations avec les associations, les entreprises, les Elus

– il apparaît également nécessaire de procéder au recensement des évènements marquants des territoires ou à envergure plus nationale : évènements culturels, Fête de la science, St Jean du Puy…

– des jumelages avec d’autres Comités Locaux pourront se construire : échanges d’expérience, accroissement de la visibilité de la LREM…

La prochaine réunion est fixée au 02 octobre 2017 à 18h30 au domicile de Monique.

 

A l’issue de cette réunion, l’ensemble des participants ont partagé un moment convivial.

 

Monique Animatrice Comité LREM Saint-Zacharie.

 

image_print